BEYABLE : exploiter 100% de son trafic

BEYABLE : exploiter 100% de son trafic

 

 

Fondée en 2014 par deux ingénieurs, Julien Dugaret et Florian Papillon, BEYABLE développe et commercialise une plateforme marketing pour augmenter la rentabilité des sites e-commerce et des marques, et leur permettre d’individualiser la relation pendant la visite de leur site web/mobile. Portrait de la start-up parisienne avec qui Altavia vient de nouer un partenariat.

Un site est « une mine d’indices et d’opportunités ». Encore faut-il connaitre leur existence et savoir les saisir. C’est ce que propose BEYABLE, avec sa « solution marketing prédictive qui permet d’améliorer l’engagement des internautes, de gérer intelligemment les abandons de site et de mettre en place une stratégie de relation client avec tous les visiteurs de son site, y compris les nombreux anonymes. »

 

 

La genèse de BEYABLE

« Au cours de mes expériences professionnelles précédentes, l’une de mes missions était d’augmenter le taux de conversion sur site, se souvient Julien Dugaret. Pour le doubler, on me demandait systématiquement d’acheter deux fois plus de trafic. Certes le taux de conversion augmentait mais celui des abandons aussi et cela me semblait bien dommage. Mais à cette époque, il était possible de se permettre une telle ‘extravagance’ : les coûts d’acquisition était moindres et la concurrence sur Internet plus faible. »

 

Julien Dugaret et Florian Papillon décident alors de créer BEYABLE pour développer des outils marketing d’augmentation du taux de conversion pour des sites e-commerce. « Et nous avions la conviction qu’un site est une mine d’indices et d’opportunités, raconte Julien Dugaret. Comment identifier ces indices et exploiter rapidement ces données ? Difficile d’obtenir des informations pertinentes via les outils de web analytics, où l’on est cantonné à des volumes statistiques. Nous n’avions alors plus de doute sur notre objectif : passer d’un marketing de l’intuition à un marketing data driven; et passer d’un marketing centré sur le produit à un marketing centré sur l’utilisateur ».

 

 

18 mois pour mettre au point la technologie BEYABLE

Pour tenir cette promesse, le défi était de scorer l’engagement utilisateur en temps réel ! L’engagement mais aussi la distraction, l’hésitation, l’abandon… 18 mois ont été nécessaires avant de pouvoir commercialiser les outils qui le permettaient.

 

BEYABLE permet, aujourd’hui, de comprendre en temps réel les intentions d’achats des visiteurs, connectés ou anonymes, et de stimuler une partie d’entre eux avec le bon message, grâce à son moteur de personnalisation, basé sur une multitude de moments de parcours clients et de scenarios sur mesure. « Les visiteurs d’un site se comportent tous différemment, analyse Julien Dugaret. Pourquoi les traitons-nous tous de la même manière ? Un client et un prospect ne devraient jamais recevoir les mêmes offres. La force de BEYABLE est de proposer des scores d’une grande finesse et d’avoir développé un moteur d’affichage qui permet de fluidifier l’expérience client et qui est actuellement le plus souple et le plus puissant du marché en Europe. »

 

Au-delà des ventes et des leads, le trafic web est une vraie richesse peu exploitée. La solution BEYABLE permet d’extraire cette richesse du trafic web du site pour améliorer le coût d’acquisition client, pour augmenter la fréquentation des points de vente qui en ont le plus besoin ou encore gérer des abandons de paniers sur-mesure et diminuer les coûts de SAV.

 

 

Retail et autres marchés

Le secteur du retail représente les trois quarts des clients BEYABLE  (mobilier, décoration, prêt à porter, tourisme, alimentaire…).

Fly, GiFi, Mellow Yellow, A.P.C. ou encore Carrefour Voyages utilisent la technologie BEYABLE. La start-up collabore également avec l’industrie alimentaire (Bonduelle par exemple) et la promotion immobilière. « De plus en plus d’entreprises de services utilisent également nos outils, toute l’année ou pour des temps forts » ajoute Julien Dugaret.

 

 

Les prochains défis

La start-up souhaite développer son activité avec les marques et les fournisseurs de service. « Nous avons également pour objectif de pousser plus loin la personnalisation des espaces clients, précise Julien Dugaret. Aujourd’hui, notre technologie est très efficace pour conquérir de nouveaux clients, en personnalisant les zones du parcours d’achat et en fournissant un vrai service en ligne qui permet l’équivalent de ce que le consommateur aurait en magasin grâce à l’apport d’un vendeur. L’étape suivante ? Investir toutes les zones connectées de relation client ».

 

Accompagner les clients en dehors des frontières françaises fait également partie des défis de BEYABLE. « Nous pourrons mener à bien ce projet grâce à des partenaires comme Altavia, reconnus, professionnels et matures à l’échelle internationale, confie Julien Dugaret. BEYABLE double son chiffre d’affaires chaque année mais l’autofinancement de notre croissance implique que nous ne pouvons pas être sur tous les fronts. Avec Altavia comme chef d’orchestre, nous pouvons envisager des projets français, européens ou même mondiaux, pour des grands comptes. »