Weblib : éditer des solutions de digitalisation des points de vente

Weblib : éditer des solutions de digitalisation des points de vente

Weblib

La start-up Weblib, avec qui Altavia a récemment noué un partenariat, est spécialisée dans la digitalisation des points de vente par la collecte de data.

C’est en 2009 qu’Arthur Philbé et Florian Galby fondent Weblib, au sein de l’incubateur de Sciences Po. En presque 10 ans, la start-up s’est considérablement développée et propose aujourd’hui deux solutions phares :

 

  • Tab Instore , produit historique lancé au début de l’aventure Weblib. Le principe : mettre à disposition des tablettes dans les points de vente et en gérer le contenu à distance, à des fins marketing. « Notre plus gros client est McDonald’s, pour qui nous avons déployé des tablettes dans les restaurants de 20 pays! raconte Arthur Philbé. Les restaurants situés en Italie et au Portugal sont quasiment tous équipés de cette solution ».

 

Les tablettes sont présentées pour les consommateurs sur des supports anti-vol, sur les tables ou les mange–debouts, en libre service. On peut jouer à « Angry Birds », se connecter à son compte Facebook, surfer sur Internet… « Nous fournissons toute la solution du déploiement – vente du matériel, installation sur site, intégration dans le Wifi du magasin – mais surtout, nous proposons une plateforme en ligne appelée Control Tower, qui permet aux équipes marketing de gérer et piloter à distance leur parc de tablettes, explique Arthur Philbé. Dans le cadre de la gestion de contenus, nos clients peuvent ainsi changer toutes les semaines l’écran de veille et transformer la tablette en écran de PLV dynamique ; concernant la supervision du parc, les gestionnaires peuvent changer les applications, ajouter de nouveaux jeux mais aussi vérifier que tout fonctionne bien, effectuer les mises à jour de sécurité… ; enfin, Control Tower permet d’accéder aux statistiques et de collecter des informations sur le nombre de personnes qui ont utilisé les tablettes, le temps passé en ligne, les applications les plus utilisés, les sites internet les plus visités… ».

 

Sur ces tablettes, il est également possible d’activer les enquêtes de satisfaction. Pratique, rapide et ludique.

 

Smart Wifi, lancé il y a 3 ans, après une discussion avec le directeur informatique de McDonald’s, qui regrettait de ne tirer aucune information des 5 millions de connections uniques mensuelles sur le Wifi en France. «  Nous avons eu une illumination ! se souvient Arthur Philbé. La solution reposait sur l’installation d’un Facebook Connect, au moment où les clients se loguent sur le Wifi du restaurant, pour collecter des informations sur leur profil. » Un POC a été créé et a suscité l’intérêt d’un grand nombre d’enseignes parmi lesquelles Uniqlo, dont tous les magasins en Europe sont aujourd’hui équipés ! « L’intérêt de Smart Wifi est de transformer la masse de clients anonymes en clients connus, auprès desquels les marques peuvent envoyer par mail ou SMS des offres, des réductions personnalisées, résume Arthur Philbé. Avec l’apparition des grandes enseignes internationales, le retail physique a oublié les fondamentaux du commerce, les fameux 3 R  – Reconnaître ses clients, leur Recommander des produits et les Récompenser pour leur fidélité -… Weblib s’inscrit comme un accompagnateur des retailers, face à la concurrence du e-commerce ».

 

La grande année 2017

En mars 2017, Weblib rachète Urban Koncept, opérateur de Wifi très présent dans le secteur du retail et de la restauration. « Grâce à cette acquisition, nous avons doublé notre taille et récupéré un magnifique parc clients, se réjouit Arthur Philbé. Nous opérons aujourd’hui en France tout le Wifi de Flunch, Buffalo Grill, Kiabi, MIDAS, DARTY ou encore Boulanger … en tout, plus de 4000 Hotspots ! »

 

2 victoires commerciales marquent également l’année 2017. Weblib remporte les appels d’offre du groupement Les Mousquetaires – plus de 2800 boutiques en France – et d’Axa Banque –  déploiement de kiosques digitaux dans 400 agences –.

 

Défis à venir

Au cours des prochains mois, la solution Smart Wifi se développera autour de deux axes : le portail de services, et la prise de commande et le paiement sur le Wifi.

 

La conquête de l’Asie fait également partie des prochains défis – un bureau a été ouvert à Hong Kong, il y a un an –.

 

« Cette année, nous continuerons également d’examiner les opportunités de croissance externe, annonce Arthur Philbé, soit en rachetant des start-up qui détiennent un savoir et une technologie qui pourraient compléter notre offre, soit en acquérant des opérateurs Wifi qui jouissent d’un parc clients intéressant. »

 

Le partenariat avec Altavia devrait aussi contribuer au développement de la start-up. « Ce rapprochement nous donnera accès à une nouveau portefeuille clients et nous permettra de bénéficier de la légitimité du groupe Altavia, conclut Arthur Philbé. De notre côté, nous apportons notre agilité et offrons des solutions digitales déjà plébiscitées, qui ont fait leur preuve ».